À propos de moi

J’ai toujours été LA bonne élève, dans ma famille, dans ma classe, dans la vie… Zéro défaut. Une bonne petit Hermione Granger, sauf que même les cheveux étaient bien rangés.
On a choisi qui je devais être, comment, où et pourquoi et pendant (trop) longtemps j’ai laissé faire. J’ai eu quelques soubresauts de lucidité mais comme toutes les bonnes grosses montagnes il a fallu un séisme magnitude 15 (I know ça va pas jusqu’à 15) pour me sortir de ma coquille. Une première dépression m’a ouvert un oeil, que j’ai très vite refermé. J’ai commencé à naviguer doucement les eaux de la découverte de soi…Après m’être épuisée, laissée piétinée, je n’ai plus eu le choix. Un sublime et trendy “burn out” m’a montré la voie hors de la caverne, ou plutôt m’a poussée dedans. C’est dans toute cette noirceur et dans toute ma douleur que j’ai du abandonné et tout quitté (sauf mon mec qui s’est accroché – saluons son courage). J’ai lâché prise et j’ai créé Espiègle, du pire moment de ma vie est née ce qui est devenu une de mes plus grandes joies.

Mais bon comme créer sa boîte quand on est au clair sur à peu près rien dans la vie c’est SO easy je me suis mis du challenge et je suis partie quelques mois en Inde (histoire de s’assurer un TRUE MESS – mais aussi un true message du coup).

En Inde tout commence, je ne savais pas ce que je cherchais, d’ailleurs je ne cherchais rien. Je me suis mise au service des autres et je me suis trouvée. En rentrant je pense que l’Inde c’est ma potion magique, que là bas il y a un truc dans l’air qui m’aide à être bien. Je comprends à grand renfort de thérapie, d’accompagnement et de rituels en tout genre que c’est pas l’Inde qui a la magie en elle (enfin si un peu quand même), mais c’est bien moi.
Dans cette quête de moi je me rends compte que mon dharma c’est la paix intérieure, l’harmonie. Je comprends que c’est pour ça que je suis là. Alors je fais ce que je fais de mieux : je lis, j’apprends, je teste, je découvre…

Aujourd’hui je sais que ce que je veux faire c’est aider les autres, en particulier les femmes à trouver leur paix (whatever that means to them) et le chemin de la guérison.

 

J’ai donc fondé Espiègle qui offre des espaces où chacun·e est en sécurité pour explorer qui iels sont et découvrir les autres.

J’ai créé Céleste : un guide holistique des thérapies et thérapeutes holistiques qui a pour but d’aider chacun·e à rester en sécurité sur le chemin de la guérison et de la découverte de soi.