Prendre soin de soi pour avancer

Lorsqu’on décide d’entreprendre, on décide de proposer aux autres – que ce soit des particuliers ou des professionnels – de créer de la valeur pour eux. Créer de la valeur c’est un processus qu’on peut, et qu’on va, décomposer de manière presque chirurgicale pour que vous puissiez mettre le doigt sur comment vous créer de la valeur. Vous retrouverez tout cela dans un article dédié.

Lorsqu’on crée de la valeur pour les autres on doit être dans un état qui nous permet de le faire. Encore une fois, cela peut vous sembler être un constat simple et sans grand intérêt. Et pourtant c’est la clé. Il est essentiel d’être capable de prendre soin de soi et d’être dans un état d’esprit qui favorise la créativité, l’empathie et la curiosité. Le chemin qu’on aide nos clients à suivre avec notre travail dépend directement du chemin que nous parcourons nous-même. Les services ou produits que vous offrez, la valeur que vous créez pour les autres dépend directement de la valeur que vous avez créée pour vous même.

Être sa valeur sûre.

Au fil des années, que ce soit lorsque je pratiquais le sport à haut niveau, lors de mes études ou dans mon travail, on m’a appris que je devais toujours donner le meilleur. On m’a appris à repousser mes limites, à donner plus, à aller plus loin, à fermer les yeux sur les signaux d’alarme de mon corps et de mon entourage. On m’a demandé de prendre des risques pour atteindre ce qu’on avait choisi de me donner comme définition du succès.Nous reviendrons sur la définition du succès et des échecs dans des articles dédiés. Le problème dans ce que je viens de mentionner c’est que je n’ai pas suivi mon chemin et créé ma propre valeur, j’ai été là où on a voulu me voir et j’ai créé la valeur qu’on avait décidé que je savait le mieux créer. Bien sûr j’ai fait mes propres choix mais pendant longtemps ils étaient empêtrés dans un système de valeur que je ne m’étais pas entièrement approprié. Il ne s’agit pas de jeter la faute sur les personnes qui nous poussent à donner le meilleur de nous. L’important est d’apprendre à se connaître, apprendre et devenir sa propre valeur sûre.

Pour moi, c’est un trop plein qui initié ma reconnection à moi même. J’ai commencé ce travail intérieur en approchant mes 20 ans, aujourd’hui bientôt mes 30 ans et je peux faire le point sur le chemin parcouru. A mon entrée dans la vingtaine, j’ai perdu un être très cher et j’ai également arrêté définitivement le sport à haut niveau, après plus de 12 années de pratique effrénée. Mon système de valeur a été complètement chamboulé et pour la première fois je suis allée en thérapie, personne dans ma famille n’avait jamais fait cela et bien que soutenue je n’étais pas comprise. A tous.tes celles et ceux qui vont faire face aux regards gênés, aux remarques désagréables, aux « le psy c’est pour les fous », ou encore « si à 20 ans tu n’arrives pas à faire face tu n’arriveras jamais à rien dans la vie » (oui ça sent fort fort le vécu), souvenez vous d’une chose : vous êtes courageux.ses ! Parce que faire face à ses peurs, à ses doutes, à ses incompréhensions, c’est un saut dans le vide qui vous prend au ventre. Si jamais vos proches ne comprennent pas tout de suite, ce n’est pas grave. Je vous assure que quand ils vous verront aller mieux ils vont changer d’avis, et si ce n’est pas le cas, vous aurez rencontré et construit un système de soutient assez fort pour ignorer leur incompréhension.

Plus tard vous leur expliquerez peut être si vous pensez que c’est important, sinon c’est tout aussi ok en fait.

Pendant ce voyage en moi, j’ai découvert que je devais apprendre à m’aimer et devenir cette personne que je serai prête à aimer. J’ai alors commencé mon chemin de développement personnel, je ne savais pas alors que c’était de cela dont il s’agissait. Tout ce que je savais c’est que les personnes dont je m’entourais me permettait de mieux comprendre qui j’étais et ce qui était important pour moi.

Je vous ai déjà parlé de l’importance de connaitre nos valeurs, et de celles que l’on veut infuser dans notre projet. Bientôt dix ans plus tard j’ai poursuivi ce chemin d’introspection et de construction, je suis persuadée que chacun et chacune d’entre nous peut grandir à travers les techniques qui seront appropriées pour lui ou pour elle.

J’ai commencé par entièrement déconstruire les croyances que j’avais, j’ai du comprendre ce qui me poussait à faire ce que je faisais d’une manière qui n’était pas la bonne. J’ai du découvrir les clés une par une. Cela a commencé par beaucoup de lectures sur des sujets de développement personnel, des sujets business, des sujets culturels, des articles de sciences (au sens large, vraiment très très large), etc. J’ai nourri ma curiosité, je me suis mise à l’écoute de ce qui m’entoure, j’ai appris à ne pas juger trop vite et à me forger une opinion par la découverte de supports divers. Ensuite j’ai découvert les podcasts, nouvelle source de contenus intarissables! Je mes suis ouverte à nouveau à ma vie spirituelle (attention je dis bien spirituelle pas religieuse), une porte que j’avais fermée à double tour suite au décès dont je vous ai parlé. Pour ce faire j’ai connecté les connaissances acquises en neuroscience, en physique, en médecine avec des choses différentes. Découverte des soins énergétiques, de la lithothérapie, de la naturopathie, du reiki, du shiatsu, de la méditation, du yoga, du pilates, de la sophrologie… BREF j’ai appris à me connaitre et à aligner mon corps, mon coeur et ma tête, sans oublier mon âme.

Je ne vous dis pas que tout le monde doit retrouver un chemin spirituel mais souvent l’introspection passe par la prise de conscience que le meilleur investissement que vous pouvez faire est d’investir du temps dans vous même et dans la compréhension de ce moi, sans parler de l’étape qui suit qui est celle de le faire grandir et s’épanouir.

Il n’y a pas de recette magique, il y a des hauts et des bas, et petit à petit vous allez construire un cercle de personnes et de valeurs qui vous ferons vous sentir en sécurité et qui ne vont pas essayer de vous faire devenir ce qu’ils veulent. Ces personnes vont vous aider à devenir la personne que vous voulez être et à accomplir vos rêves. La leçon la plus importante que j’ai retenue de ces dix années c’est de ne laisser personne décider pour vous ce que vous devez faire et que rien ne justifie de vous infliger des souffrances inutiles. Pendant longtemps j’ai pensé qu’il était normal pour atteindre mes objectifs de ne pas écouter mon corps ou ma tête qui me disaient que tout allait mal. J’ai pensé que continuer à avancer en acceptant la douleur faisait partie des choses normales pour obtenir ce que l’on souhaite. J’avais tort. Quand on a mal, c’est le corps qui nous parle et qui nous alerte. De plus en plus d’étude rapproche médecine dites « traditionnelle » et médecine occidentale pour montrer les fortes connections entre notre corps et notre esprit.

En ces temps où tout va vite, où tout change et où on oublie parfois de s’assoir pour faire le point sur où on en est et comment on se sent, je voulais vous inviter à vous offrir ce cadeau. Celui de la découverte de soi, qui peut vous emmener bien plus loin que vous ne l’imaginer. Vous êtes capable de choses incroyables dont vous ne soupçonnez pas l’existence, donnez leur une chance d’émerger, donnez vous une chance de les découvrir. Vous êtes votre meilleur atout alors ménagez vous. Prenez soin de vous, car la valeur que vous apportez au monde – que ce soit vos amis, votre famille ou vos clients – c’est vous, vous êtes la valeur ajoutée, vous êtes ce qui fait la différence.

Pour vous inspirer sur cette voie du self care et du changement voici un flow d’une de mes chaines favorites pour booster sa créativité.

https://youtu.be/mY3lX6iAxq8

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *